English | Francais | عريى
Accès bibliothèque
Admissions
Recrutement 
Contacter le CSF
N O U V E A U ! Dates importantes pour le mois de NOVEMBRE au grand collège
Annonces
 
Se connecter
Mot de passe oublié
Un collège jésuite

Historique

En 1540, Saint Ignace de Loyola fonde, après l’approbation du pape Paul III, un nouvel ordre religieux, la Compagnie de Jésus, et ses membres seront appelés les Jésuites. En 1548, les Jésuites ouvrent leur premier collège à Messine en Sicile. Partout en Europe, et après à travers le monde, on fait appel aux Jésuites pour fonder des collèges. En 1879, ils arrivent en Égypte et fondent le collège de la Sainte Famille. Aujourd’hui on compte 350 établissements scolaires jésuites dans le monde, et près de 2000 autres qui se réfèrent à la pédagogie ignacienne, c’est-à-dire inspirée de la vision de Saint Ignace

Caractéristiques d’un établissement scolaire jésuite comme le Collège de la Sainte Famille

·         L’éducation jésuite prend le monde ambiant au sérieux, aide à la formation intégrale de chaque élève, incluant une dimension spirituelle. Elle vise à aider la personne à trouver sa place et sa mission au sein de la société et de la culture.

·         Elle insiste sur le soin et l’attention à donner à chaque élève, l’incitant à être proactif dans son milieu et l’encourageant à l’ouverture à tous, au respect de la vie et de l’environnement, et à un progrès qui soit au service de l’humanité.

·         Elle est orientée vers l’adoption de valeurs sûres, encourageant une connaissance, un amour et une acceptation réaliste de soi-même, et assure une connaissance tout autant réaliste du monde dans lequel nous vivons.

·         Elle s’adresse à des jeunes de différentes confessions religieuses et milieux sociaux. Chrétiens et musulmans grandissent ensemble dans le respect, la fraternité et l’amitié. Ils sont élevés pour devenir des citoyens qui défendent le vivre ensemble et le bien commun.

·         Elle est une préparation à un engagement dans la vie active, au service d’un travail pour la justice parmi les hommes, et manifeste un souci et un amour particulier pour les pauvres et marginaux. Elle cherche à former des ‘personnes-pour-les-autres et avec-les-autres’ (P. Arrupe, supérieur général des Jésuites, 1965-1983)

·         Elle recherche l’excellence dans le travail de formation dans le sens de devoir développer le meilleur de nous-mêmes, tout en reconnaissant que ce qui est bien et beau vient de Dieu, et que tout effort doit rechercher la plus grande gloire de Dieu.

·         Elle insiste sur la collaboration entre tous ceux qui sont engagés dans une œuvre commune d’éducation, et repose sur un esprit de communauté, respectueuse des identités, au sein de chaque institution, y engageant les jésuites, les enseignants laïcs et le cadre administratif, comme les parents, élèves, divers ‘conseils’, anciens élèves et bienfaiteurs.

·         Elle adapte régulièrement moyens et méthodes dans le but de réaliser plus efficacement ses objectifs et aide à la formation permanente nécessaire, tout spécialement pour les enseignants.

Liens utiles | Transport scolaire |